La barrière anti-rhizome face au développement des bambous traçants

Plein de charme, le bambou, avec son feuillage esthétique, graphique et surtout persistant, sera du bel effet pour composer une haie protectrice, agrémenter le bord de votre piscine ou composer un massif dense ou un jardin d’inspiration zen. En revanche, certaines variétés, en particulier les phyllostachys, ont la réputation d’être traçantes. Sournoisement, en quelques mois, ils peuvent coloniser et envahir votre jardin, voire celui de votre voisin. Et ce sans que vous vous aperceviez. La seule solution : installer une barrière anti-rhizomes lors de leur plantation. On vous dit tout sur ces indispensables barrières.

Pourquoi installer une barrière anti-rhizome ?

Dès sa plantation, le bambou va proliférer. Doucement mais sûrement, sous terre, ses racines appelées rhizomes tracent leur chemin et conquièrent l’espace. Un jour, à quelques mètres du pied mère, dans votre jardin ou celui de votre voisin, apparaîtront de nouvelles pousses. Il sera trop tard pour agir car le bambou traçant est un costaud !

rhizome d'un bambou qui se développe sur la pelouse

la barrière anti rhizome permet d’éviter la prolifération des bambous invasifs dans tout le jardin

Alors certes vous pouvez faire le choix de planter un fargesia, une variété de bambou non traçant. Mais si vous préférez les phyllostachys, la barrière anti-rhizome s’avère incontournable comme protection.

Quelle barrière anti-rhizome choisir ?

Oubliez le simple feutre géotextile, il ne suffira pas pour résister à la véritable force de la nature qu’est le bambou. Choisissez une membrane spéciale bambous en polypropylène ou polyéthylène de 1 à 2 mm d’épaisseur pour contrer la robustesse des racines qui s’insinuent partout. La densité de ce film sera indiquée en grammes par m2. Plus la densité est élevée, plus la barrière anti-rhizome sera robuste.
Vendue en rouleaux de différentes dimensions, cette barrière anti-rhizome a la caractéristique d’être semi-rigide donc relativement facile à manipuler et à couper au cutter ou au sécateur. Une largeur de 70 cm sera idéale. Elle a en outre les avantages d’être imputrescible, recyclable et imperméable. Et ne présente aucun risque pour l’environnement.
Alors certes l’installation d’une barrière anti-rhizome a un coût mais c’est le prix de la tranquillité !

Comment installer une barrière anti-rhizome ?

Lors de la plantation, installez votre barrière sur la paroi du trou de plantation. Pour une haie creusez une tranchée séparative entre les pieds de bambous et la limite de votre propriété. Comptez une profondeur d’au moins 60 cm et placez votre barrière en la penchant d’environ 15 °. Ainsi, les racines de vos bambous seront « invités » à pousser vers le haut. Laissez dépasser la barrière anti-bambous de quelques centimètres afin de bloquer et d’éliminer définitivement les racines quelque peu récalcitrantes.

Une fois votre barrière anti-rhizome installée, vous atteindrez la zénitude. Vos bambous ne franchiront plus les limites que vous leur avez imposées.